Eco-Anthropologie, centre de thérapie Eco-Anthropologie

Trans-Formation

“La Présence Consciente dans la Relation”

Construire une nouvelle forme relationnelle, pour oeuvrer à une vie commune plus éveillée, demande d’élargir son champ de conscience pour ouvrir son cœur à l’interdépendance et au lien de complémentarité entre chaque forme de vie. Cela nécessite paradoxalement de s’ancrer profondément dans la singularité de sa vie.
Cette double contrainte intérieure peut déséquilibrer et raviver manque à être et besoin de reconnaissance.

Formation thérapies
"L'interrogation" www.marie-mathias.com

«La Présence consciente dans la relation » est conçue comme un chemin d’éveil et d’ancrage en soi et dans la vie. C’est un processus d’ouverture de conscience à la dynamique des rapports complexes en jeu dans le contact entre un organisme et son environnement humain et non humain.

Pour qui ? Pour quoi ?
Ce chemin spécifique vers la Présence intéresse toute personne engagée dans un métier de relation - thérapeutique, pédagogique, d’aide, de soin, d’accompagnement - et toute personne en quête de sens et d’harmonie dans sa vie relationnelle dans le cadre personnel et/ou professionnel.
C'est un chemin de croissance intérieure et d’éveil en fertilisant le champ des expériences quotidiennes par l’apport d’un regard multidimensionnel, intégré à l’ici-et-maintenant de la relation, favorisant des échanges complexes et riches, facteurs d’humanisation.


C’est ce processus d’humanisation qui ouvre à un paradigme plus grand de l’existence puisque la Conscience semble être le processus même de la vie sur cette terre, à tous les niveaux de la création. Oser l'aventure de la Présence Consciente dans la Relation, c’est s’ouvrir au flux de conscience en cours et en permettre l’assimilation et l’intégration dans sa vie de tous les jours pour accéder aux potentialités non encore révélées de notre être.

La trans-mission

La démarche est résolument conçue comme un chemin expérientiel, ouvrant au didactique théorique et créatif. Chacun se dégagera, à son rythme, de l’emprise des contractions égotiques en la reconnaissant et en l'intégrant comme complètement sienne. Ce partage des émergences dans le groupe permettra de comprendre enjeu individuel et groupal. Chaque rencontre articule l’expérience individuelle et groupale pour expérimenter, au travers de différentes formes d’interactions, ses modes d’être affectivo-relationnels, regardés dans une dynamique intrapersonnelle, interpersonnelle et de champ. L'ouverture à la conscience corporelle passe par l'attention au corps pour rencontrer les sensations, les émotions, les images mentales qui l'accompagnent dans la rencontre avec soi et avec l'autre, dans l'immobilité et le silence, dans le mouvement et la parole.


Cette Trans-formation comporte trois années avec un engagement renouvelé chaque année.

Progression et objectifs de chaque année


1ère année: Prendre conscience de son potentiel perceptif et de ses modalités d’organiser la relation, à l’occasion d’un autre.
Cette première année vise à restaurer une solidité de base dans la présence à l’autre en portant son attention sur le corps en relation. Cette maîtrise de l’attention au corps est le premier pas vers l’éveil à soi. C’est un processus de désapprentissage progressif au profit des aspirations perçues ou enfouies de l’être profond.
2ème année: La Présence consciente à soi au service d’un autre : vers une éco-anthropologie appliquée à la relation.
Pas à pas , l’effort d’attention au corps et le rappel à soi s’inscrivent dans une dynamique élargie à l’attention de ce que nous appelons le moi, ou l’ego, pour affiner la sensibilité perceptive consciente au service d’une relation respectueuse et constructive.
3ème année: S’ouvrir à plus grand que soi dans l’ici et maintenant de la présence.
Cette troisième année est conçue comme un temps d’élargissement de la conscience et de son intégration par la Présence Consciente dans la Relation pour approfondir l’ouverture à l’intelligence sensible de l’être.

Formation thérapies
Sculpture de Catherine SUSINI

Guide pratique

Chaque année : 10 ou 11 modules de deux jours, parfois de trois jours pour certains thèmes.

Inscription
Un dossier de candidature et le programme seront envoyés sur demande.
Après réception de ce dossier, son examen donnera lieu à un ou deux entretiens avec les responsables du centre.

Deux années supplémentaires sont proposées pour les personnes désireuses de prolonger leur cheminement des trois ans par l'apprentissage d'un positionnement à la nature inconditionnée de l'être dans une perspective gestaltiste contemplative.

Voir rubrique Au service

Formation thérapies
Andy Goldsworthy


Horaires:

Samedi 10h00–18h00, Dimanche 9h30-17h30
ou
Vendredi 10h–18h, Samedi 9h30–18h00, Dimanche 9h30-17h30

Lieu: Centre d’éco-anthropologie appliquée


Les intervenants

Cette démarche réunit des Gestalt-thérapeutes et des êtres ancrés dans une tradition ancestrale, tous inscrits personnellement dans une ou plusieurs approches corporelles singulières qui nourrissent leur pratique.
Tous sont sensibles aux recherches en cours concernant la complexité, l’intégration et l’interrelation des organismes vivants avec leur environnement. Des directions variées seront abordées selon les besoins telles que les sciences des systèmes vivants, les sciences humaines et sociales.



- Françoise Buisson
Gestalt-thérapeute,
cofondatrice du centre d’éco-anthropologie
(voir Intervenantes)

- Brigitte Pinat
Gestalt-thérapeute,
cofondatrice du centre d’éco-anthropologie
(voir Intervenantes)



Formation thérapies

Formation thérapies

Les intervenants associés

Jean-Marie Delacroix,
un des pionniers de la Gestalt-Thérapie en France (1981), est formateur international, notamment en Amérique du Sud où sa quête personnelle lui a fait rencontrer les thérapies ancestrales traditionnelles. Auteur de La troisième histoire, la relation patient/thérapeute.

Denis Dubouchet,
est psychologue clinicien, gestalt-thérapeute. Il s'est formé à la voie du chamane avec la Foundation for Shamanic Studies créée par Michael Harner.

Brigitte Godard (lama Zangmo),
a suivi, depuis 1976, l'enseignement de Kyabjé Kalou Rinpoché (1905-1989). Elle a accompli la traditionnelle retraite des 3 ans, ainsi que d'autres retraites en solitaire. Elle enseigne la méditation, l'écologie contemplative et le yoga au sein de l'association thiglé, privilégiant une approche directe (présence non duelle) et sensorielle (les mouvements du souffle). www.thigle.com

Pierre Janin,
thérapeute gestaltiste depuis 1987, a trouvé dans l'esprit de l'approche gestaltiste le fil rouge qu'il lui fallait : l'exigeante simplicité de l'humanité partagée. Auteur de Artisans du lien vivant. (www.creuset-de-meymans.com)

Agnès Pin Delacroix,
a d’abord été ergothérapeute. Elle se forme à la gestalt-thérapie au Québec dans les années 1970 – 80 et devient psychothérapeute gestaltiste à son retour en France (1981).Elle s’intéresse plus précisément au lien entre le psychisme et l’énergétique dans l’échange relationnel.

Catherine Villemin-Dreyer,
gestalt-thérapeute depuis plus de 15 ans sur Annecy, formée à l'EPG, agréée par le CEGT et superviseure. Elle était auparavant professeur de langues en France et en Université américaine pendant plusieurs années.